NOTRE TABLEAU

« Le premier de tous les Arts, c’est l’agriculture »

Dictionnaire de l’Académie française, 1ère Édition, 1694

Une œuvre d’art vivante.
Une ferme,
Belle, fertile, rentable.
Un tableau,
Un cosmos terrestre,
Un jardin extra-sensoriel.

Le climat à la Rouvière Ouest est exigeant. Extrême. En 2017 nous avons vécu une sécheresse sans fin. Suivie d’un printemps 2018 extraordinairement pluvieux qui nous a valu plusieurs inondations des futurs jardins-maraîchers. Quand notre rêve rencontre l’expérience de la réalité, la prise en considération de ces précieux retours d’expérience guide le processus d’aménagement sur le terrain.

 

Comment
– créer la ferme de nos rêves ?
– l’intégrer à la nature de manière harmonieuse ?
– prendre en compte son contexte particulier ?
– l’organiser de manière efficace pour être productive ?

 

 

Carte N°1

Carte réalisée à notre arrivée à Seillans, au printemps 2017. Découverte des différents environnements. Quelles sont les limites de propriété ? Depuis, la parcelle St Cyr a changé de propriétaire et 1ha de garrigue (oublié) s’est ajouté à la partie sud-est du domaine.

Vue aérienne du domaine familial

12 ha400/1300mm313/350m 43°N,6°E

La ferme prend le nom du lieu-dit ancestral et s’établie sur la partie occidentale du domaine. Elle est traversée par une route départementale et une ancienne voie de chemin de fer transformée en piste cyclable européenne. Sur la partie est, on devine les restanques (terrasses) abandonnées, jadis cultivées en vigne, blé, melon, olivier. Vue du ciel, la ferme prend la forme d’un organe ou d’un continent.

Visions initiales

À gauche Anne-Noëlle, à droite Hugo.

La visualisation initiale des jardins est proche de ce qui sera réalisé concrètement. À l’inverse les cinq rectangles roses représentent les serres-ombrières rejetées par l’urbanisme. La serre sera finalement implantée à l’extrême ouest du domaine.

Courbes de niveau

Relevé des courbes de niveau avec Franck Chevalier de Paysages Fertiles. Les jardins-maraîchers sont sujets à des inondations à répétitions. La prise en compte de la question de l’eau est primordiale pour la survie des jardins.

Dessin 3D à l’échelle

Intégrer planches maraîchères, planches biodiversité, arbres, accès pédestres et roulants, gérer les pentes, le ruissellement et l’orientation, le dessin 3D a été d’une aide précieuse pour concevoir les jardins-maraîchers.

Schéma des jardins-maraîchers

Voici la base des jardins-maraîchers, celle qui a servit à l’implantation sur le terrain. Elle répond à tous nos critères. Nous voulions des longueurs de planches de cultures standardisée. De petites unités de cultures entourées de biodiversité. Des accès faciles à pieds, en brouette, chariot et véhicule. Une gestion des pentes nous permettant de contrer l’érosion et d’évacuer l’eau en cas de pluie extrême.

Implantation des arbres fruitiers dans les jardins-maraîchers

Les arbres fruitiers structurent l’espace aérien des jardins-maraîchers. Ils seront rejoints par des trognes, des lianes, des arbustes et des fleurs pour parfaire la biodiversité cultivée autour des légumes.

TRAVAIL EN COURS…

À SUIVRE !

NOTRE TABLEAU

« Le premier de tous les Arts, c’est l’agriculture »

Dictionnaire de l’Académie française, 1ère Édition, 1694

Une œuvre d’art vivante.
Une ferme,
Belle, fertile, rentable.
Un tableau,
Un cosmos terrestre,
Un jardin extra-sensoriel.

Le climat à la Rouvière Ouest est exigeant. Extrême. En 2017 nous avons vécu une sécheresse sans fin. Suivie d’un printemps 2018 extraordinairement pluvieux qui nous a valu plusieurs inondations des futurs jardins-maraîchers. Quand notre rêve rencontre l’expérience de la réalité, la prise en considération de ces précieux retours d’expérience guide le processus d’aménagement sur le terrain.

 

Comment
– créer la ferme de nos rêves ?
– l’intégrer à la nature de manière harmonieuse ?
– prendre en compte son contexte particulier ?
– l’organiser de manière efficace pour être productive ?

 

 

Carte N°1

Carte réalisée à notre arrivée à Seillans, au printemps 2017. Découverte des différents environnements. Quelles sont les limites de propriété ? Depuis, la parcelle St Cyr a changé de propriétaire et 1ha de garrigue (oublié) s’est ajouté à la partie sud-est du domaine.

Vue aérienne du domaine familial

12 ha400/1300mm313/350m 43°N,6°E

La ferme prend le nom du lieu-dit ancestral et s’établie sur la partie occidentale du domaine. Elle est traversée par une route départementale et une ancienne voie de chemin de fer transformée en piste cyclable européenne. Sur la partie est, on devine les restanques (terrasses) abandonnées, jadis cultivées en vigne, blé, melon, olivier. Vue du ciel, la ferme prend la forme d’un organe ou d’un continent.

Visions initiales

À gauche Anne-Noëlle, à droite Hugo.

La visualisation initiale des jardins est proche de ce qui sera réalisé concrètement. À l’inverse les cinq rectangles roses représentent les serres-ombrières rejetées par l’urbanisme. La serre sera finalement implantée à l’extrême ouest du domaine.

Courbes de niveau

Relevé des courbes de niveau avec Franck Chevalier de Paysages Fertiles. Les jardins-maraîchers sont sujets à des inondations à répétitions. La prise en compte de la question de l’eau est primordiale pour la survie des jardins.

Dessin 3D à l’échelle

Intégrer planches maraîchères, planches biodiversité, arbres, accès pédestres et roulants, gérer les pentes, le ruissellement et l’orientation, le dessin 3D a été d’une aide précieuse pour concevoir les jardins-maraîchers.

Schéma des jardins-maraîchers

Voici la base des jardins-maraîchers, celle qui a servit à l’implantation sur le terrain. Elle répond à tous nos critères. Nous voulions des longueurs de planches de cultures standardisée. De petites unités de cultures entourées de biodiversité. Des accès faciles à pieds, en brouette, chariot et véhicule. Une gestion des pentes nous permettant de contrer l’érosion et d’évacuer l’eau en cas de pluie extrême.

Implantation des arbres fruitiers dans les jardins-maraîchers

Les arbres fruitiers structurent l’espace aérien des jardins-maraîchers. Ils seront rejoints par des trognes, des lianes, des arbustes et des fleurs pour parfaire la biodiversité cultivée autour des légumes.

TRAVAIL EN COURS…

À SUIVRE !

NOTRE TABLEAU

« Le premier de tous les Arts, c’est l’agriculture »

Dictionnaire de l’Académie française, 1ère Édition, 1694

Une œuvre d’art vivante.
Une ferme,
Belle, fertile, rentable.
Un tableau,
Un cosmos terrestre,
Un jardin extra-sensoriel.

Le climat à la Rouvière Ouest est exigeant. Extrême. En 2017 nous avons vécu une sécheresse sans fin. Suivie d’un printemps 2018 extraordinairement pluvieux qui nous a valu plusieurs inondations des futurs jardins-maraîchers. Quand notre rêve rencontre l’expérience de la réalité, la prise en considération de ces précieux retours d’expérience guide le processus d’aménagement sur le terrain.

 

Comment
– créer la ferme de nos rêves ?
– l’intégrer à la nature de manière harmonieuse ?
– prendre en compte son contexte particulier ?
– l’organiser de manière efficace pour être productive ?

 

 

Carte N°1

Carte réalisée à notre arrivée à Seillans, au printemps 2017. Découverte des différents environnements. Quelles sont les limites de propriété ? Depuis, la parcelle St Cyr a changé de propriétaire et 1ha de garrigue (oublié) s’est ajouté à la partie sud-est du domaine.

Vue aérienne du domaine familial

12 ha400/1300mm313/350m 43°N,6°E

La ferme prend le nom du lieu-dit ancestral et s’établie sur la partie occidentale du domaine. Elle est traversée par une route départementale et une ancienne voie de chemin de fer transformée en piste cyclable européenne. Sur la partie est, on devine les restanques (terrasses) abandonnées, jadis cultivées en vigne, blé, melon, olivier. Vue du ciel, la ferme prend la forme d’un organe ou d’un continent.

Visions initiales

À gauche Anne-Noëlle, à droite Hugo.

La visualisation initiale des jardins est proche de ce qui sera réalisé concrètement. À l’inverse les cinq rectangles roses représentent les serres-ombrières rejetées par l’urbanisme. La serre sera finalement implantée à l’extrême ouest du domaine.

Courbes de niveau

Relevé des courbes de niveau avec Franck Chevalier de Paysages Fertiles. Les jardins-maraîchers sont sujets à des inondations à répétitions. La prise en compte de la question de l’eau est primordiale pour la survie des jardins.

Dessin 3D à l’échelle

Intégrer planches maraîchères, planches biodiversité, arbres, accès pédestres et roulants, gérer les pentes, le ruissellement et l’orientation, le dessin 3D a été d’une aide précieuse pour concevoir les jardins-maraîchers.

Schéma des jardins-maraîchers

Voici la base des jardins-maraîchers, celle qui a servit à l’implantation sur le terrain. Elle répond à tous nos critères. Nous voulions des longueurs de planches de cultures standardisée. De petites unités de cultures entourées de biodiversité. Des accès faciles à pieds, en brouette, chariot et véhicule. Une gestion des pentes nous permettant de contrer l’érosion et d’évacuer l’eau en cas de pluie extrême.

Implantation des arbres fruitiers dans les jardins-maraîchers

Les arbres fruitiers structurent l’espace aérien des jardins-maraîchers. Ils seront rejoints par des trognes, des lianes, des arbustes et des fleurs pour parfaire la biodiversité cultivée autour des légumes.

TRAVAIL EN COURS…

À SUIVRE !

S'abonner à la Newsletter Vivres

 

Restez au courant des activités de Vivres, soyez les premiers à découvrir nos annonces

et recevez gratuitement la revue Nouvelle Vague Paysanne.

 


S'abonner à la Newsletter Vivres

 

Restez au courant des activités de Vivres, soyez les premiers à découvrir nos annonces

et recevez gratuitement la revue Nouvelle Vague Paysanne.